Contact | Plan d'accès | Langues   FR EN

Le lapin

 

Tout savoir pour en acquérir un!

A quoi faut-il penser avant d'avoir un lapin? Afin de garder celui-ci en pleine forme, il y a trois choses principales à penser: le logement, la nourriture et l'eau. Comment prendre soins de cette boule de poils?

Un lapin domestique a une espérance de vie de 5 à 10 ans.

Le logement:

Il existe de nombreux modèles de cages pour lapins dans le commerce. Il est préférable de choisir une cage de dimensions suffisantes: il doit pouvoir se lever sur ses pattes arrières et savoir faire quelques foulées sur la longueur. Généralement, elle est composée d'un bac en plastique facile à nettoyer et d'un dessus grillagé. On y mettra une litière naturelle comme de la paille. Cette dernière peut être acheté en grand conditionnement (botte de paille), il faudra la conserver à l'abri de l'humidité. Afin d'absorber l'urine, du papier journal non glacé peut être placé dans le fond du bac. Cela permettra également de nettoyer en un tour de main en enroulant le journal sur les crasses. La litière devra être changée 1 à 2 fois par semaine.

L'emplacement de la cage est très important. On veillera à éviter les courants d'air et le soleil direct. On placera le lapin dans une pièce de vie assez fréquentée pour éviter l'ennui.

Une niche/cabane sera placée dans la cage afin que votre lapin puisse s'y cacher en cas de peur. Celle-ci sera le plus naturel possible: éviter les cabanes peintes ou traitées avec des produits toxiques.

Vous pouvez également mettre des accessoires pour rendre la vie du lapin plus attrayante comme une planche en bois, un petit râtelier pour le foin, des morceaux de branches de pommiers ou noisetier pour l'usure des dents, etc. En effet, les dents du lapin pousse en continu, environ 3 mm par semaine. Evitez toutefois d'encombrer trop l'espace. Mais vous pouvez jouer sur différents niveaux de hauteurs.

La nourriture:

Un lapin a besoin d'être nourri d'un mélange de graines une à deux fois par jour. Il arrive que certains animaux trient cette nourriture et laissent des rebus. Dans ce cas, il faudra acheter une alimentation pour lapin en pellets. Le but est d'éviter qu'une carence ne s'installe avec le temps.

L'élément le plus important de la nourriture du lapin est le foin. Il doit être donné tous les jours. Les fibres qu'il contient permettent un bon fonctionnement du système digestif et augmentent le temps de mastication facilitant l'usure des dents.

Des végétaux et légumes frais peuvent être donnés régulièrement. Il est important de les introduire progressivement dans le régime et de ne pas en donner en trop grosses quantités à la fois. Cela pourrait déséquilibrer sa flore digestive et provoquer des diarrhées.

 

Voici une liste d'exemple d'aliments pouvant être donnés aux lapins:

-concombre

→ surtout lorsqu'il fait chaud car très hydratant

-brocoli

-carottes (entière ou vos épluchures de cuisine)

→ très riche pour le lapin, le garder comme friandise

-persil

-chicons

-salade

-chicorée

-herbe

-choux de bruxelles(pas la branche)

 

Voici quelques exemples de nourriture à ne pas donner au lapin car toxiques:

-pomme de terre

-oignons

-ail

-rhubarbe

-manioc

-avocat

-tout légume jauni

 

Attention quoi que vous donniez comme nourriture, il faut que celle-ci ne soit pas pourries! Les verdures doivent TOUJOURS être fraiches. Les pousses ou feuilles jaunies sont TOXIQUES.

 

A la bonne saison, vous pouvez également le mettre dans l'herbe du jardin. Deux possibilités s'offrent à vous:

  1. Vous prenez le haut grillagé de la cage et le déposer dans l'herbe. Un objet lourd devra être mis dessus car un lapin a vite fait de soulever ce grillage. L'animal devra toujours rester sous surveillance.

  2. Promenez-le avec un harnais et une laisse adaptée à la taille de l'animal.

Afin de l'occuper et d'éviter l'ennui, vous pouvez cacher de la nourriture dans sa cage. Vous pouvez également suspendre des végétaux aux barreaux. Vous pouvez également le lacher dans une pièce fermée de votre habitation. Il faudra cependant toujours garder un œil dessus car un lapin aime creuser et grignoter ce qu'il trouve (cable électrique!). Laissez la cage ouverte, il ira s'y refugier s'il a peur et pour y faire ses besoins (avec un peu d'éducation).

L'eau:

Concernant l'eau, elle doit toujours être propre et en quantité suffisante. Il existe trois grandes possibilités pour l'abreuvoir.

 

1. Le biberon:

Avantage(s): Facile à remplir, l'eau reste propre et pas besoin d'ouvrir la cage.

Inconvénient(s): vérifier qu'il ne coule pas pour éviter qu'il souille la litière. Le débit est insuffisant et ne favorise pas à boire beaucoup.


2. Bol:

Avantage(s): Simple et stimule à boire.

Inconvénient(s): Il se renverse et se salit vite.Il faut ouvrir la cage pour le changer et la quantité est moindre.

3. Bouteille renversée dans une écuelle:

Avantage(s): Permet d'avoir une grande réserve d'eau. Pas besoin d'ouvrir la cage

Inconvénient(s): Un peu plus difficile à remplir et à mettre en place. L'écuelle à nettoyer de temps en temps

    → meilleur compromis temps-efficacité

     

Dans les trois cas, il s'agit de sytèmes bon marchés. Vous pouvez les combiner surtout lorsqu'il fait chaud ou si le lapin reste longtemps seul la journée.

 

Petits entretiens:

 


Les griffes du lapin peuvent être coupées comme un chat ou un chien. Il faudra penser à les contrôler régulièrement afin d'éviter les problèmes de locomotions et de blessures. La griffe comporte un faisceau vaculaire comme chez le chien et le chat. On coupe donc la griffe en avant de ce dernier. Il arrive parfois que la coupe est trop courte et provoque un saignement. Cela peut être impressionnant mais ça finira par s'arrêter. Vous pouvez faire une compression avec un papier ou un linge pour accélérer l'arrêt. L'application d'eau froide peut également aidé. On pensera à désinfecter pendant plusieurs jours pour diminuer les microbes du à la litière.

 

Un lapin peut être brossé à l'aide d'une brosse douce. Ce petit geste est d'autant plus important chez les lapins à long poils dit angora.

La vaccination:

Existe-t-il une vaccination pour les lapins? Oui, il s'agit d'un vaccin contre deux pathologies virales appelées la myxomatose et la RHD (maladie hémorragique du lapin). Une fois un lapin contaminé par une de ces deux maladies, l'issue est fatale.

La myxomatose se déclare par le développement de nodules sur tout le corps le plus souvent ou par une forme respiratoire (rhinite purulente avec conjonctivite). Il s'agit d'un poxvirus transmis par des insectes ou directement d'un lapin à un autre.

La maladie hémorragique du lapin passe le plus souvent inaperçue. Parfois, le lapin peut déclarer de la léthargie, de la faiblesse ou de la fièvre. Il s'agit d'un calicivirus transmis directement (via les urines, selles et voies respiratoires) ou indirectement (via des vêtements, cages,...)

Le vaccin protège contre ces deux pathologies graves par une seule injection dès le départ. Les rappels s'effectueront une fois par an.

 

Le saviez-vous?

Tôt le matin, les crottes du lapin sont différentes. Elles sont plus petites et recouvertes d'un mucus. Il s'agit des caecotrophes. Ces dernières proviennent d'une digestion rapide de la nourriture ingéré à l'aube. Ces crottes particulières sont ingérés par le lapin de manière à digérer une seconde fois et ainsi d'en extraire le plus de vitamines et minéraux.

 

A quoi prêter attention pour contrôler la santé de mon animal?

Les lapins font partie de la famille des proies. Leur instinct veut qu'ils ne montrent que très tardivement leur symptômes afin de ne pas paraître faible. C'est pourquoi, il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire lorsque des symptômes apparaissent. Souvent, les premiers symptômes d'un lapin malade sont: perte d'appétit, perte de poids, activitée diminuée, intérêt de son environnement diminué,etc. Vous pouvez donc peser régulièrement votre lapin afin d'évaluer son état.

La vaccination

Existe-t-il une vaccination pour les lapins? Oui, il s'agit d'un vaccin contre deux pathologies virales appelées la myxomatose et la RHD (maladie hémorragique du lapin). Une fois un lapin contaminé par une de ces deux maladies, l'issue est fatale.

 

La myxomatose se déclare par le développement de nodules sur tout le corps le plus souvent ou par une forme respiratoire (rhinite purulente avec conjonctivite). Il s'agit d'un poxvirus transmis par des insectes ou directement d'un lapin à un autre.

La maladie hémorragique du lapin passe le plus souvent inaperçue. Parfois, le lapin peut déclarer de la léthargie, de la faiblesse ou de la fièvre. Il s'agit d'un calicivirus transmis directement (via les urines, selles et voies respiratoires) ou indirectement (via des vêtements, cages,...)

Le vaccin protège contre ces deux pathologies graves par une seule injection dès le départ. Les rappels s'effectueront une fois par an.